Tinder, c’est l’application de rencontres Sur les forums la plus populaires au monde.

Le leader mondial du secteur devant des mastodontes comme Bumble ou Hapn est present au domaine de pres d’une decennie, et a atteint une importance telle qu’il peut agir tel 1 acteur societal – tel on l’a decouvert avec sa promotion en vaccination -. Malheureusement, l’applications doit faire aussi face a des problemes genants, parmi lesquels l’elaboration de faux profils. Un probleme lancinant, contre lequel la firme americaine pourrait beaucoup bouger les gros moyens, changeant a terme la maniere de s’authentifier dans l’application http://besthookupwebsites.org/fr/rencontres-thai/ !

Effectivement, 9to5mac nous apprend que Tinder va introduire une nouvelle facon de s’authentifier qui passera par le visuel d’une piece d’identite – passeport, carte d’identite ou permis de conduire -. Cette fonctionnalite, deja montre vis-i -vis du Japon, va etre developpee dans l’ensemble des autres pays ou Tinder reste present. Elle va etre concernant le moment optionnelle, meme si l’application ne s’interdit pas de rendre a terme utile une telle etape pour avoir acces a ses services. Et vous, seriez-vous pret a scanner votre passeport pour pouvoir swipe droit ou gauche Dans l’optique de tomber sur l’amour ?

Tinder declare Beyrouth aux faux comptes

Dans ces conditions, Tinder s’est rapproche d’experts locaux bases dans differents pays. Ces experts vont conseiller Tinder sur la meilleure maniere d’implementer la fonctionnalite en fonction des contraintes locales. “Creer une solution vraiment equitable Afin de la verification de l’identite reste un projet de securite ardu, mais critique, et nous nous approchons de nos communautes ainsi que d’experts pour nous aider “, poursuit le communique de Tinder.

“Nous adoptons une approche de test et d’apprentissage pour le deploiement de l’option. Nous savons que l’une des choses les plus precieuses que Tinder puisse Realiser afin que ses membres se sentent en securite reste d’ameliorer la confiance que leurs matchs soient authentiques”, affirme Tracey Breeden. Sans surprise, J’ai fonctionnalite a ete pensee Afin de empecher des internautes de creer de faux comptes sous des noms d’emprunt et avec des photos factices.

Dans la meme optique, Tinder a lance en 2020 une option baptisee « Verification de profil » qui permet de prouver l’authenticite des photos mises en ligne. Pour ca, l’application demande de fournir une serie de selfies. Avec la verification des cartes d’identite, Tinder va i  nouveau plus loin.

Notre volontariat pour debuter

Selon Tinder, la verification d’identite est dans un premier moment facultative. Pas d’inquietude donc, si vous ne disposez ni de votre carte d’identite ni de votre passeport concernant le moment : votre profil ne est jamais supprime. Il conviendra neanmoins de faire les demarches necessaires pour obtenir les documents necessaires a moment, puisqu’il n’est gui?re exclus que le controle devienne votre jour obligatoire.

Concernant le moment, on ne sait pas exactement quand cette solution est mise en place en France. Les developpeurs de l’app de dating n’ont d’ailleurs gui?re non plus precise quel va etre un mari a une telle occasion. Il va i?tre neanmoins probable que le service privilegie ici soit similaire a celui propose via des firmes comme Onfido. Un gage de confiance dans lequel misent deja de grands noms de la Silicon Valley tels qu’Apple.

Un procede qui pose des questions sur notre vie privee

Mais voila, aussi louable que soit la demarche de Tinder, elle pose certains questions quant a notre vie privee des internautes. Si Tinder assure s’etre entoure de quelques experts Afin de determiner la maniere la plus securisee et confidentielle de proceder a ces verifications, votre sont sans doute des renseignements que des utilisateurs ne semblent moyennement enclins a partager. Dans le communique, Tinder ne precise d’ailleurs gui?re votre qu’il adviendra des donnees recoltees. Il faudra en general patienter jusqu’au deploiement de l’outil concernant en avoir le c?ur net.

Que faire des informations recoltees ?

Si l’arrivee de une telle option pourrait mettre fin a la proliferation quantite de faux comptes (et encore, les faux ne coutent que des centaines d’euros sur le darknet), elle risque aussi de susciter de nombreuses interrogations chez les internautes. Dans les faits, avec des donnees personnelles telles que le nom de famille, le prenom ou l’adresse, Tinder disposera aussi d’atouts pouvant se revendre tres chers associes a des statistiques comportementales. Cible : nos annonceurs.

Enfin, ce paraissent les questions liees a l’identite meme des utilisateurs qui s’averent hasardeuses. Que Realiser dans la situation de figure ou un permis de conduire ne reflete nullement avec brio le genre d’une personne ? A l’heure ou nos esprits s’eveillent, le debat apparaitrait legitime.